Soin du corps » Une bonne nourriture » Que manger au diabète sucré 2 types : les règles, le menu

Que manger au diabète sucré 2 types : les règles, le menu

Le diabète du deuxième type aussi appelé comme la maladie de «l'âge principal», arrive chez les gens plus âgé 40 ans. Le poids superflu – une des raisons, capable de provoquer le début de la maladie. Pour la modération effective de l'accroissement des symptômes il est obligatoire de se tenir à la diète sévère. Malgré le fait que le régime au diabète sucré 2 th du type rigide, soit demandé la respecter pendant toute la vie. Ses principales tâches sont la réduction de la masse du corps du malade, la réduction de la charge du pancréas.

Les principes de l'alimentation

Que manger au diabète sucré 2 types : les règles, le menu

 À la suite  du diabète sucré du deuxième type il y a  une violation chronique  du métabolisme.  Le travail incorrect du système digestif est lié  au manque et l'incapacité entièrement à étudier le glucose. À la forme facile du diabète du deuxième type – le régime peut être le traitement et il ne faudra pas les applications des préparations spéciales médicinales.

Malgré le fait que pour chaque patient on fait la diète individuelle, selon l'ensemble des signes totaux le repas pour malade du diabète du deuxième type est porté au schéma commun s'appelant «la table №9». À partir de ce régime de base, il y a un schéma individuel ajusté sous chaque cas concret.

  1. Dans l'alimentation médicale très important est le rapport «protéines:les graisses:les glucides». Dans ce cas il doit être «16 %:24 %:60 %». Une telle distribution assure l'entrée optima à l'organisme du document malade "de construction".
  2. Pour chaque patient paie le besoin individuel de vingt-quatre heures des calories. La quantité d'énergie entrant avec la nourriture ne doit pas excéder dépensé par l'organisme. D'habitude les médecins conseillent d'établir la norme de vingt-quatre heures pour les femmes à 1200 Kkal, et pour les hommes à 1500 Kkal.
  3. Il faut exclure en premier lieu de l'alimentation du sucre, les ayant remplacé.
  4. La ration du malade doit être vitaminée, et est riche en microéléments et la cellulose.
  5. L'utilisation des graisses animales est demandée réduire à deux fois.
  6. L'augmentation de la quantité de repas jusqu'à 5 ou 6 fois est obligatoire. Et en outre il faut correctement reunir chacun d'eux avec les charges physiques. Choisissent aussi l'utilisation des médicaments (hypoglycémique).
  7. Le souper doit être pas plus tard qu'en 2 heures devant le rêve.
  8. Il faut que les interruptions entre les repas fassent pas moins trois heures.

À la personne, diabétique il est considérablement compétent de faire la diète et choisir le menu correspondant, en utilisant les recommandations du médecin au choix des produits. On ne peut pas s'occuper de l'initiative personnelle, puisque cela peut aggraver le cours d'une maladie.

Les produits permis et les plats prêts

Que manger au diabète sucré 2 types : les règles, le menu

Au malade avec un tel diagnostic il faut à vie être à la diète. Notamment le choix juste des produits permis pourra assurer à la personne la vie digne. Au patient il est permis de manger les produits définis.

  1. Le pain. En petite quantité on permet le pain diabétique ou de seigle. On admet librement à l'application le produit préparé des sons. Les produits panifiés ordinaires et les macaronis sont admis dans l'aspect extrêmement limité ou sont exclus du tout.
  2. Les légumes, la verdure. Malade du diabète on peut et il faut ajouter à la ration les légumes frais. Le chou, l'oseille, les courges à la moelle, les concombres, l'oignon et d'autres sources des fibres alimentaires influencent favorablement le métabolisme et ses normalisations contribuent. Les pommes de terre bouilli, la betterave et la carotte est permis d'utiliser pas plus 200 g aux jours. Le maïs et les produits de la famille des légumineuses on peut manger avec la prudence et en petites quantités.
  3. On peut manger des fruits et les baies sans restriction la canneberge, le coing et le citron. Les autres produits de ce groupe est permis de manger en quantité limitée. Les fruits entièrement interdits et les baies est absents.
  4. Des épices et les assaisonnements vers permis on peut porter le poivre, la cannelle, les herbes épicées et la moutarde. Les assaisonnements pour les salades et la mayonnaise non grasse domestique utiliser est rare et avec la prudence.
  5. Les bouillons non gras de viande et de poisson aussi dans la liste accessible à l'application. On permet les soupes de légumes.
  6. Le fromage et le kéfir avec les matières grasses baissées reçoivent aussi la lumière verte.
  7. Le poisson. Le principe à l'utilisation du poisson à la nourriture : moins elle contient des graisses, mieux pour l'organisme. Est admis manger aux jours de 150 du poisson.
  8. Au malade il est très important de se limiter dans l'utilisation de la viande grasse. On le peut pas plus 100g aux jours exceptionnellement dans l'aspect cuit ou cuit.
  9. Les gruaux. La personne ayant dans le diagnostic le diabète du deuxième type, peut permettre d'avoine, d'orge et les bouillies de sarrasin. L'utilisation du gruau perlé et de millet est demandée réduire.
  10. Des boissons il faut préférer d'herbe infusions, les thés verts. On peut boire le lait et le café moulu.
  11. Le fromage blanc des matières grasses baissées est permis à l'état pur, et à titre des gratins, les ratons et d'autres plats prêts.
  12. À cause du cholestérol faisant partie de l'oeuf on peut manger non plus souvent qu'une fois par semaine au nombre de pas plus de deux pièces. On permet quelques variantes de la préparation : l'omelette, bouilli à la coque ou dur-bouilli, ou leur supplément à la composition des autres plats.

Comme on voit de la liste, le diabète sucré malade du deuxième type permet une assez grande quantité de divers produits pour faire le menu divers, bon, entièrement équilibré.

Les produits interdits

Que manger au diabète sucré 2 types : les règles, le menu

Puisque le diabète sucré est la maladie très sérieuse abordant tout le métabolisme en tout, la liste des produits interdits est assez grande et diverse.

  1. On interdit le biscuit, les gâteaux, les gâteaux et d'autres sucreries. Puisque leur goût est fondé sur l'insertion à la composition du sucre, il faut se garder de les utiliser à la nourriture. L'exception font la cuisson et caetera fait spécialement pour malade du diabète à la base édulcorants.
  2. On ne peut pas utiliser le pain de la pâte au beurre.
  3. Les pommes de terre frites, le riz blanc et piqué les légumes doivent disparaître de la table du malade.
  4. On ne peut pas utiliser la nourriture aiguë, fumée, fortement salée et frite.
  5. Il faut exclure la charcuterie aussi de la ration du malade.
  6. On ne peut pas manger même en petites quantités beurre, la mayonnaise grasse, la margarine, les graisses culinaires et de viande.
  7. Les gruaux de semoule et raciaux, ainsi que les pâtes alimentaires se trouvent analogiquement sous l'interdiction.
  8. On ne peut pas manger et domestique cornichons avec les marinades.
  9. On interdit catégoriquement l'alcool.

Il est important de se rappeler que l'observation du régime, et l'exception du menu des produits interdits à cette maladie, aidera à éviter plusieurs complications du diabète, tels que la cécité, les maladies cardio-vasculaires, анgиопатия et cetera. Plus supplémentaire sera la possibilité de soutenir une bonne figure.

Le profit des fibres alimentaires

Que manger au diabète sucré 2 types : les règles, le menu

Les fibres alimentaires sont des éléments menus de la nourriture végétale, qui ne sont pas influencés des ferments contribuant à la désagrégation des produits. Ils passent dans le système digestif sans se digérer.

Ils possèdent sakharo - et hypolipidémiant l'action. Les fibres alimentaires diminuent l'absorption du glucose dans l'intestin de la personne, créent en supplément le sentiment de la saturation. Notamment à cause de ces propriétés ils doivent absolument entrer dans le menu malade du diabète.

En fibres alimentaires sont riches :

  • Le tourment non criblé;
  • Les sons grossiers;
  • Le tourment de seigle et d'avoine;
  • Les noix;
  • Le haricots;
  • La fraise;
  • Les dattes;
  • La framboise et les produits plusieurs autres.

La quantité de tissu cellulaire, qui est demandée malade du diabète, fait 354 g aux jours. Et en outre il est important pour que 51 ses % entrent des légumes, 40 % du grain, ses dérivées, et 9 % des baies, les champignons.

Succédanés sucrés

Pour ces malades, pour qui la présence sucré dans l'alimentation est obligatoire, étaient élaborés, les substances spéciales ajoutant le goût sucré au produit. Ils se divisent sur deux groupes.

  1. Калориgенные. Leur quantité est obligatoire de prendre en considération au compte de la nourriture énergétique faisant. À ceux-ci se rapportent : sorbitol, xylitol et la fructose.
  2. Некалориgенные. Acesulfame le potassium, aspartame, cyclamate et la saccharine – voici les représentants principaux de ce groupe.

Dans les magasins on peut rencontrer la cuisson, les boissons, les bonbons et d'autres produits sucrés, à qui le sucre est remplacé par ces substances.

Il faut se rappeler que dans tels produits peut se trouver et la graisse, la quantité de qui est demandée contrôler aussi.

Le menu approximatif au diabète sucré du deuxième type

Que manger au diabète sucré 2 types : les règles, le menu

Au diabète sucré par une d'importantes conditions il y a une réduction des portions consommées, en augmentant la quantité de repas.

Le menu approximatif et la diète du malade a l'air ainsi.

  1. Le premier petit déjeuner. Le mieux 7 matins. Au petit déjeuner on peut manger les bouillies de la liste permise. Ils lancent le métabolisme. Il est bon aussi dès le matin il y a un fromage blanc ou les plats des oeufs. Doit faire 25 % de tous les besoins énergétiques de vingt-quatre heures.
  2. Le deuxième petit déjeuner (casse-croûte). Les plats de fromage blanc ou les fruits sont utiles. 15 % des calories permises.
  3. Le déjeuner doit être à 13-14 heures et faire 30 % de la ration de vingt-quatre heures.
  4. À 16:00 arrive le temps du goûter. 10 % de toute la valeur énergétique. Les fruits seront la meilleure décision.
  5. Le souper doit être à 18:00 le dernier repas. Il fait les 20 % restés.
  6. En cas d'une forte famine on peut admettre casse-croûte pour une nuit à 22:00. Le kéfir ou le lait retireront bien le sentiment de la famine.

Le régime au diabète sucré doit être élaboré avec le médecin traitant. En fonction du degré de la maladie à elle on peut être ajouté ou nettoyer quelques produits. Aussi le menu peuvent être influencé par d'autres maladies accompagnant.

Il est important de se rappeler que l'alimentation juste, en apportant le résultat visible, n'est pas la panacée. Il est obligatoire de le cumuler avec les charges faciles physiques et le traitement médicamentaire. Seulement l'approche complexe du traitement et l'exécution de toutes les prescriptions peut garantir l'état stable et l'absence des complications.