Soin du corps » Une bonne nourriture » Comme se nourrir aux maladies du foie

Comme se nourrir aux maladies du foie

Le foie accomplit de l'ordre de 500 fonctions dans notre organisme, en premier lieu, reconnaît les poisons, les toxines, les produits de la désagrégation, contribue à leur désagrégation et le retrait sûr. Elle a la capacité à se rétablir, mais, comme n'importe quel autre organisme, le foie peut être malade. Le plus souvent les douleurs dans le domaine de l'hypocondre droit témoignent de la maladie ou la pathologie. Les infections, les empoisonnements, l'alimentation incorrecte, la charge augmentée, les virus – la liste rien moins que complète des raisons de l'apparition des sensations douloureuses. Si fait mal le foie, donc suffira négliger les marches chez le médecin, il faut éclaircir la cause première.

Lisez aussi : on augmente le foie : les raisons et le traitement avec le régime

Comme se nourrir aux maladies du foie

Les douleurs dans le foie une prévention sérieuse s'occupera de la santé (les photos :)

Le syndrome douloureux se manifeste non à la fois : d'abord la pathologie passe est caché, le foie augmente dans les montants, s'allongent les murs de la capsule. Que plus ils s'allongent – par celui-là d'une manière plus intense vous sentirez la douleur. Parfois les symptômes se trouvent faux et résultent du serrage de l'organisme ou la névralgie intercostale. Les raisons des douleurs divisent conventionnellement en deux aspects : organique et fonctionnel.

Vers les raisons fonctionnelles portent :

  • L'intoxication (les substances chimiques, les toxines, l'alcool).
  • La surtension.
  • Les stress.
  • L'alimentation incorrecte (l'abus gras, fumé et la nourriture indigeste).
  • L'accueil des médicaments.

Les raisons organiques cela :

  • Les abcès.
  • Les hépatites.
  • La cirrhose.
  • L'obésité du foie.
  • De bonne qualité et les tumeurs malignes.
  • La violation de la fermentation.
  • Les coliques hépatiques.
  • Les traumas.
  • Hépatoses etc.

Souvent les douleurs à la région du foie – le signe des maladies GIT (la gastrite, la cholécystite, l'angiocholite etc.).

Se révèlent tels symptômes. D'abord la douleur se manifeste par la sensation pressant inconfortable dans l'hypocondre droit, graduellement elle devient geignant, se manifeste plus souvent. La personne peut souffrir de la nausée, le pyrosis, il a une amertume dans la bouche, l'incursion jaunâtre dans la langue, change la couleur de l'urine et l'excrément. On observe souvent l'augmentation de température du corps, le changement de la couleur des épidermes, l'éruption.

Considérablement! Non en vain les médias répètent le dommage de l'alcool, en effet, l'alcool contient les toxines les plus fortes. Pour le traitement 10 mg de la vodka du foie il faut dépenser l'heure. L'accueil fréquent des boissons alcoolisées épuise le foie, entraîne le développement des pathologies.

Il faut passer absolument l'inspection complète chez le médecin, le traitement sont fixé seulement par le spécialiste après la rédaction de l'anamnèse et la réception des résultats des analyses. Pour ventouses des spasmes fixent Drotaverin, Mais-chpou, la Papavérine etc. accepter absolument régulièrement hépatoprotecteurs (Essentsiale, Karsil, Galstena etc.), fixent en cas de nécessité les ferments pour l'amélioration de la digestion et bifidobactéries pour la normalisation de la microflore. Le régime aux douleurs dans le foie est fait aussi individuellement, en tenant compte de l'état physique du patient, l'âge, le degré de la complexité et les particularités de la maladie.

Lisez aussi : le Régime à de graisse hépatose du foie

Les particularités du régime

Comme se nourrir aux maladies du foie

Il est nécessaire de réduire la charge sur le foie et équilibrer l'alimentation (les photos :)

Les règles de l'alimentation aux douleurs dans le foie :

  • La nourriture doit être utile, préparé à la maison, et non acheté au magasin ou sur le marché.
  • Le menu doit être équilibré : par jour l'organisme doit recevoir 400g des hydrates de carbone, 120g des albumines (selon 50 % végétal et animal) et jusqu'à 80g des graisses (d'eux 70 % de l'origine végétale).
  • Il est nécessaire de respecter le régime constamment. La durée dépend de la spécificité de la pathologie et le poids de l'anamnèse : par exemple, à l'hépatite aiguë ou après la cholécystectomie elle dure 1-1,5 mois, puis on peut passer sur la variante ménageant. Pour le nettoyage du foie et la prophylaxie il suffit 6-7 semaines. Aux maladies chroniques pour éviter l'aggravation de la restriction seront les constantes.
  • La valeur énergétique totale comptent individuellement : en moyenne elle fait 2600-3200 kcal.
  • La ration médicale insère le maximum 30g du sucre et 10g du sel de cuisine. Selon la possibilité le sucre est mieux remplacer par le miel.
  • Le menu doit comprendre de bouilli, les plats cuits et préparés sur une vapeur. La variante à vapeur est plus préférable, puisque alors dans la nourriture se gardent utile micro- et les macroéléments. Il est recommandé de concasser ou essuyer la nourriture, quand même les premiers de 5-7 jours – elle est étudiée sature plus facilement et bien.
  • N'oubliez pas de se tenir au régime potable : par jour il faut consommer 2 litres du liquide. On permet le thé vert, le bouillon des légumes, les jus dilués naturels, les compotes, les kissels, lait aigre les produits, en particulier le kéfir.
  • Il faut se nourrir fractionnaire, mais est régulier – 4-5 fois par jour, le montant maximum de la portion – 300 grammes. L'alimentation fractionnaire provoque les réductions fréquentes du vésicule biliaire et simplifie le procès de la digestion. Ne transmettez pas, il vaut mieux dans 2 heures faites casse-croûte.
  • Suivez la température de la nourriture : on ne recommande pas les plats très chauds et froids.
  • Il faut se tenir d'abord aux règles de la cuisine diététique №10, en l'absence des aggravations on peut passer sur la table №5.
  • Ne faites pas un repas de brebis et ne souffrez pas de faim, faites la diète et nettement-le se tenez.

Lisez aussi : le Régime à l'hépatite Avec

Les produits permis et interdits

Comme se nourrir aux maladies du foie

Si fait mal le foie, il faut respecter le régime, sans faire les faveurs (les photos :)

Quel choisir les produits pour le régime, quand fait mal le foie ?

Les produitsLes permisLes interdits
Les légumesLe chou, la betterave, la courge, la courge à la moelle, brocoli, la carotte, les tomates, les pommes de terreLes légumineuses, la salade, l'oseille, l'épinard, la rave, le gros radis, les champignons
Les fruitsLes fruits sucrés nettoyés de la peau, fruits secsDes baies aigres et les fruits
Le poissonLes sortes non grasses (merlu, pangasius, la perche maritime, la morue, la carpe, le brochet etc.)Le poisson gras, fumé et salé
La viandeLe poulet, la dinde, le lapin, le veauLe porc, le mouton, l'oie, le canard, les subproduits
Le pain et les pâtes alimentairesLes macaronis cuits à point, le pain d'hier, les biscottes, galette le biscuitLa cuisson, le pain frais
Les huiles végétalesDe tournesol, linier, d'olive et le beurreLa graisse fondue, le lard
Les sucreriesLe miel, la gelée de fruits, les mousses fruitières et la geléeLes glaces, les gâteaux, les gâteaux, le chocolat, le bonbon
Les sauces et les épicesLa verdure, crème aigre sauce, le jus de citron, la vanille, la cannelleLa mayonnaise, les sauces de magasin, les assaisonnements épicés et les épices
Les produits laitiersLa crème fraîche non grasse, le yaourt, le kéfir, Pas épicé, le fromage blancLe lait frais, gras lait aigre les produits, le fromage piquant, un fromage blanc aigre
Les boissonsL'eau plate, les jus, les compotes, les kissels, le thé vert, le coulis de l'églantier (1 art. de l. Des baies sur 1 verre de l'eau, accepter 2 fois par jour dans une heure après la nourriture)Les boissons gazeuses, l'alcool, le café, le cacao, le thé fort, le chocolat chaud
Les hors-d'oevresLes salades de légumes et fruitièresLes conserves confites dans du vinaigre et les légumes salés
Les gruauxDe sarrasin, d'avoine, de semoule, au riz. La bouillie de sarrasin, à propos, est très utile à la santé. Plus en détail sur ses propriétés on peut lire ici : la Bouillie de sarrasin : les propriétés utiles et la valeur énergétiqueLe millet, d'orge, de blé

Cela va sans dire, le traitement sous-entend le refus complet de la nourriture frite et grasse, Fast food.

Le menu recommandé

Comme se nourrir aux maladies du foie

Le régime ne sous-entend pas le jeûne, le menu à valeur requise et copieux (les photos :)

Le jour de la semaineLe menu
 1-erAu petit déjeuner : l'omelette sur une paire.
Au déjeuner : la soupe de pommes de terre (200g), les légumes avec la viande à l'étouffée (150g).
Sur le goûter : le kéfir, les biscottes.
Au souper : la bouillie de sarrasin (150g), le boeuf bouilli (100g)
 2-èmeAu petit déjeuner : la bouillie d'avoine sur le lait (200g).
Au déjeuner : la soupe-purée de légumes (200g), la salade de la betterave (80g), la purée de poisson (120g).
Sur le goûter : la compote de fruits secs, galette le biscuit.
Au souper : le riz au lait (100g), le poulet cuit (150g)
 3-èmeAu petit déjeuner : 1 oeufs à la coque cuits, la salade de légumes.
Au déjeuner : la soupe de sarrasin (200g), la purée de carotte (80g), la dinde bouilli (120g).
Sur le goûter : la banane, muesli avec le lait (140g).
Au souper : la purée de pommes de terre (120g), la côtelette de poule (120g)
 4-èmeAu petit déjeuner : la semoule (200g).
Au déjeuner : la soupe au riz (200g), les légumes à l'étouffée (100g), le soufflé de la poule (100g).
Sur le goûter : le fromage blanc avec les fruits (150g)
Au souper : les pommes de terre cuit (100g), les croquettes les gallinacés (120g)
 5-èmeAu petit déjeuner : le riz au lait avec les fruits (200g).
Au déjeuner : la soupe de pommes de terre (200g), la purée de courge (80g), le poulet bouilli (120g).
Sur le goûter : la salade morkovno-de pomme avec la crème fraîche (200g).
Au souper : la purée de pommes de terre (120g), le poisson bouilli (100g), la salade des tomates (80g)
 6-èmeAu petit déjeuner : l'omelette sur une paire (120g), bouilli le poulet (100g).
Au déjeuner : la soupe aux poissons (200g), les légumes à l'étouffée (200g).
Sur le goûter : le gratin de fromage blanc (150g).
Au souper : la vermicelle (120g), bouilli le veau (150g)
 7-èmeAu petit déjeuner : la bouillie d'avoine avec les pommes (200g).
Au déjeuner : la soupe-purée de légumes (200g), les courges à la moelle à l'étouffée (100g), le poulet bouilli (120g).
Sur le goûter : les pommes cuit (120g).
Au souper : la bouillie de sarrasin (120g), les côtelettes de poule (150g)

Lisez aussi : le Régime à l'hépatite à : les particularités, les produits utiles, le menu recommandé

Quelle personne n'aime pas est bon et copieusement manger ? Même s'il faut être à la diète, on peut trouver beaucoup de recettes des agréables plats utiles aux récepteurs gustatifs. Nous vous proposons de faire les crêpes d'avoine avec le fromage blanc. Vous trouverez le master class pochagovyj dans vidéo en bas.